Skip to content

la chair est faible, mais la musique est puissante!

29 avril 2015

Je veux noter, avant de m’endormir, conscience alourdie un peu parce que j’ai mangé après un jeune un peu long (mais cela m’est coutumier, d' »oublier » longtemps de manger, et alors tout à coup la faim me saisit) que non seulement la musique m’enchante. Mais surtout, et encore plus, je ne veux connaître de musicien que Bach. Mais de mieux en mieux !

La puissance de sa musique, au total –on peut en détailler les merveilles, forces et caractéristiques– doit être comptée, nous croyons, au rang des Preuves de l’existence de Dieu.

Cette musique, Dieu l’enchante et elle enchante Dieu. En écoutant, tantôt, le Duo #2 de la Cantate BWV 78 intitulée mais en allemand « Jésus, toi qui as par ton martyre », le duo lui-même nommé « Nous accourrons à pas faibles mais empressés », écoutant ce sublime morceau, donc, où se font échos (plus que répondent) la soprano et la contralto, je fus saisi à la fois d’une détresse infinie et d’une Joie sans nom. Et j’ai pleuré de reconnaissance et atterré prié, supplié pour le pardon de mes péchés.

Car la chair est faible, mais la musique est puissance, preuve de l’existence et force agissante de Dieu.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :