Skip to content

dissidence basique

19 février 2014

modeste contribution au forum du « Réseau-contact »

La question portait sur l’originalité ou la marginalité ; sont-ce devenues des « qualités » ?

La question de départ me paraît intéressante. En tout cas elle me permet de faire cette petite mise-au-point, ici, c’est-à-dire dans un contexte quasi-confidentiel :

Je suis très marginal, et c’est une position tout à fait assumée. Je n’ai que faire d’une narcissique recherche de l’originalité, qui serait pour se démarquer dans un monde de compétitivité.

J’ai eu la chance d’étudier et de développer ma pensée philosophique. La pensée PHI vise la synthèse des savoirs et expériences. Alors je SAIS que globalement NOUS NOUS TROMPONS, notre culture notre civilisation continuent d’évoluer DANS LA MAUVAISE DIRECTION. Au plan énergétique, par exemple, nous continuons de nous enfoncer dans cette dépendance au pétrole et autres énergies fossiles qui sont directement responsables du chaos que nous alimentons et qui va nous péter dans face bientôt.

Je considère que c’est un devoir de tout être conscient de s’opposer, de toutes sortes de manières, à ce cours destructeur du monde actuel. Je suis marginal par défaut: uniquement parce que cette conscience juste n’est presque pas répandue encore, et surtout dans mon groupe d’âge.

Mettez vous ça dans la tête: globalement WE ARE WRONG !! Dans une société, une culture, une civilisation malade, la normalité est MALADE !! Vous êtes inconscients, superficiels, narcissiques et MALADES !!

De ne pas le voir, vous me faites pitié.

Alors ici je ne m’attends pas à plaire largement, je ne cherche pas à séduire à tous vents. Peut-être attirer quelques rares êtres de conscience qui ont déjà fait un bon bout de chemin dans leur réflexion.

Bonne journée… 😉

Publicités
One Comment leave one →
  1. 8 mars 2014 13 h 43 min

    Je pense que nous sommes quand même beaucoup à être conscients que nous courons depuis longtemps à notre perte avec le pétrole et autres énergies fossiles. Seulement, les dirigeants n’ont pas l’air prêt à abandonner, les « nouvelles » énergies sont rejetées, car chères (il ne faut pas le nier), et aussi « incommodantes » on pensera aux éoliennes qui « gâchent la vue » (ce que j’ai toujours pensé ridicule) et font du bruit. Le court terme prime sur le long terme, et on en payera les conséquences (enfin on les paye déjà maintenant de toute façon, rien qu’à voir les catastrophes nucléaires, la fonte des glaces, et tant d’autres horreurs)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :