Skip to content

Le choix canadien : Élections 2011 —— aujourd’hui, ce Lundi 2 mai, journée d’élection fédérale au CANADA

2 mai 2011

J’ai fini par me décider à aller voter ce soir, un peu après 19 heures. Les bureaux de scrutin ferment après 21h30. Il s’est tout de même produit un aria au point de votation. Je n’avais pas pensé à me munir d’une preuve de résidence et mes cartes d’identité n’ont donc pas été considérées comme suffisantes par les deux officier d’élection, assermentés, qui faisaient bien leur travail. Pourquoi ? Parce qu’elles ne comportent pas l’adresse en question, avec la photo s’agissant de la carte d’assurance-maladie québécoise, sans même la photo, avec seulement signature et numéro dans le cas de ma carte canadienne dite d’assurance-sociale.

En me présentant au point de scrutin j’avais remarqué que les deux hommes, d’âge moyen, affichaient une petite carte comportant, entre autres détails leur prénom.  Le même que le mien : deux Jacques. Alors je leur dit, pour blaguer, « entre Jacques, on devrait pouvoir s’entendre… » Bien, en fait, cela n’a pas été si facile. Il a fallu que je farfouille, sortant toutes mes cartes, cherchant sur leur demande une preuve de résidence dans mon sac-à-dos. Ce qui m’a bien sûr mis dans tous mes états, même si objectivement ce n’était pas grand-chose. Tout énervé, bientôt en sueur, farfouillant dans mon sac, perdant et récupérant mes cartes plusieurs fois, impliquant les officiers dans mon trouble, le spectacle de la grande confusion, quoi !

Finalement j’ai trouvé une telle preuve. Cela n’était pas mon carnet de chèque, que j’avais dans son étui mais qui portait mention de mon ancienne adresse, celle d’avant RHO, imaginez!, remontant donc à 2007.  C’était le reçu de mon inscription à la FQE (la Fédération Québécoise des Échecs) qui m’a évité, in extremis, d’avoir à revenir à la maison pour me procurer une facture courante, preuve de résidence… Le tournoi que j’ai gagné, d’ailleurs, première place dans ma section. Mais c’est un autre sujet… Étant à vélo le tout ne m’aurait pris qu’une demi-heure,mais quand même. Je m’en veux d’être aussi énervé et énervable, excité et excitable, pour le moindre imprévu. Mais je suis ainsi, que voulez-vous? Seul un travail constant, déterminé, persistant pourra venir à bout de dompter mon caractère… que j’hésite à qualifier pour l’instant.

Mais ce soir, aujourd’hui en fait, il s’agit de bien autre chose que moi. Les destin de tout le pays, peut-être, se joue ce soir. Toute la journée des millions d’électeurs, une majorité j’espère sur les quelques 22 millions d’électeurs inscrits, ont choisi, les candidats, les partis à qui ils allaient accorder leur confiance. Deux millions auraient voté par anticipation, déjà, et on dit que c’est un record de participation à cette instance qui permet pour ceux qui s’en prévalent, toutes les raisons sont acceptées comme valables, de devancer la journée du choix.

Selon les sondages, il paraît qu’il pourrait se passer quelque chose de nouveau ce soir, et particulièrement au Québec. Mais attendons voir. Je demeure en ligne, rivé à mes écrans de télé et internet et je vais commenter les événements selon ou tels qu’ils se présentent, au fil des reportages. Il semblerait que les néo-démocrates pourraient faire une grande percée. J’ai voté pour eux, même ne connaissant pas la candidate NPD affichée dans mon comté. Je fais confiance au personnage, au discours, à la personne de Jack Layton.

Il est différent. C’est autre chose que la bande de potiches, menteurs et connards qui représentent les autres partis. Je crois que s’il devient premier ministre, ce soir ou un jour… il pourrait changer des choses, aider la classe moyenne et les démunis, par exemple, qui en ont bien besoin. Cesser cette politique taillée sur mesure pour satisfaire les intérêts des banques, des grosses corporations, pétrolières en particulier, minières, faisant même une partie du sale travail de l’impérialisme occidental et américain en tête.

C’est peut-être une élection historique, un changement majeur d’aiguillage dans le train-train canadien, une mutation stratégique. Enfin un moment passionnant dans la politique ron-ron. Enfin une chance de rompre avec « more of the same bullshit, as always… ». Enfin une chance pour les électeurs d’exprimer massivement leur mécontentement, contre la corruption généralisée, contre la suffisance des nantis, les pourris, les pleins, les satisfaits. J’espère qu’une bonne part de ce que présagent les sondages va se concrétiser ici, enfin, ce soir.

Étonnez-nous, électeurs, étonnez-vous. votez pour vous, votez enfin pour la protection de vos propres intérêts. Soyez majoritaires ! … Mais pas conservateurs… Osez le changement !!! Je ne suis qu’un sur plus de 22 millions. Ma vois ne pèse pas lourd, intrinsèquement. Mais j’attends ce moment depuis plus de 30 ans.

On nous rappelait récemment (sur RDI ce soir), que le taux de participation lors de la dernière élection, en 2008, n’était que de 58,8 %, ce qui est le plus bas taux de participation historiquement. J’ai confiance que ce soir on verra s’inverser cette tendance, qui est grave, parce qu’il s’agit de la désaffection de trop nombreux citoyens vis-à-vis nos institutions démocratiques. Déjà la participation au vote par anticipation est en hausse par 35 %.

Les premiers résultats rentrent dans  la minute… C’est NPD 3e, mais proche. Section atlantique. Mauvais début pour les libéraux. CBC donne NPD 2e en atlantique. L’enjeu principal de cette élection est d’empêcher un gouvernement conservateur majoritaire. Il faut donc additionner les élus libéraux, NPD et même bloquistes au Québec et comparer avec le total des élus conservateurs. Le Québec peut peser significativement: on ne veut plus que ça bloque au Québec, on veut du changement !

Ouh! Les résultats de l’Ontario rentrent, beaucoup trop conservatrice à mon goût! danger, danger… Merde! Les conservateurs semblent se diriger vers un gouvernement majoritaire !!! J’ai peur… Le bloc semble ne complète déconfiture. Ça se joue très vite. Oui, si la tendance se maintient, j’annonce un gouvernement conservateur majoritaire dès maintenant, 22 heures !

On ne peut plus espérer qu’en la Colombie-Britannique… Gauche et centre-gauche ont divisé leurs votes. c’est encore serré à 22h25 : C 142 , autres 134… L’heure est grave : avant 22h30 les C ont leurs 150 en avance… Ils ont besoin de 155 députés élus… Je suis fier du Québec ! beaucoup moins du reste du Canada. Prédiction ? Cinq ans de gouvernement  conservateur va consommer le divorce entre les deux nations fondatrices. La question nationale reviendra sur le devant de la scène au Québec, mais avec une forte teneur socialiste.

Les libéraux et le Bloc se sont dégonflés lamentablement. Maintenant, 22h44, 162 contre 141 … Mon Dieu, ayez pitié de nous ! Lutte très serrée dans mon comté d’Ahuntsic, NPD légèrement en tête sur Maria Mourani. À la prochaine élection, loin, dans cinq ans, on verra plus clairement qu’il faut aller, plus résolument, vivre à gauche, si on veut éviter d’aller crever à droite.

Radio-Canada annonce la majorité conservatrice à 22h52, 50 minutes plus tard que moi. Voilà, c’est fait : nous allons y goûter. N4e reste plus qu’à voir si j’ai gagné mes élections dans mon comté. au Québec c’est fait, et grandement, un tsunami orange. Par contre, au grand canada, j’ai perdu.

D ans mon comté Ahuntsic, je vois maintenant sur lesite de radio-canada que ma candidate néo-démocrate est en train de creuser un faible écart avec Maria Mourani, la bloquiste et députée sortante en deuxième place. Elle a plus que 100 votes de priorité maintenant à 6642.

Ouh… mais l’écart se resserre, à moins de 40 votes maintenant, 23h25. Très serré : Mourani a repris la tête, moins de 30 votes à 23h30. Plus que 14 votes d’écart à 23h40… Le chef du Bloc Québécois démissionne, défait jusque dans son comté. Plus de la moitié des élus NPD sont élus au Québec.

Passé minuit 30, c’est toujours aussi serré dans mon comté. Mais le prochain chiffre à surveiller est le taux de participation. Layton gagne une autorité morale qui va mettre en presque tutelle le gouvernement majoritaire. Parce que Harper va comprendre rapidement qu’il sera balayé rapidement la prochaine fois s’il écœure le peuple avec une politique droitière à outrance. S’il fait vraiment ce dont il a envie, il va  perdre le pouvoir durement gagné. Quatre ans, cinq ans, c’est vite passé : il vit sur du temps emprunté.

Reste que pour le moment il faut reconnaître que l’honorable Stephen Harper a remporté son pari, de justesse mais il a obtenu maintenant la majorité qu’il voulait, avec moins de 40 % du total des suffrages exprimés. C’est donc dire qu’il gouvernera ce grand pays au nom de moins de 33% des citoyens, au fond, en comptant ceux qui n’ont pas voté. Moins d’un citoyen sur trois a voté pour Stephen Harper. J’espère que cela l’incitera à une correcte modestie.

Bien sûr ce soir dans son discours il triomphe. Maintenant on va voir agir le vrai Stephen Harper. Mais il sera surveillé. Le Bloc Québécois va disparaître de la scène politique fédérale. Les meilleurs éléments viendront renforcer le Parti québécois sur la scène provinciale et les élections au Québec, dans deux ans n’en seront que plus intéressantes.

À l’arraché, Mourani est en train de gagner dans mon comté, creusant l’écart à la toute fin. Elle a presque 500 voix d’avance maintenant et seul un miracle pourrait retourner la situation avec seulement trois bureaux de votes à compiler.  400 votes maintenant et plus que deux bureaux à compter… Battu au sprint final… 14502 contre 14009, puis la libérale Eloyan à presque 13000 votes quand même. Cela a été ici une lutte à trois. Mourani survit encore de justesse dans une lutte très serrée. Comme la dernière fois, il y aura peut-être encore un recomptage. Mais pour l’instant elle est considérée réélue.

Autre mauvaise nouvelle : le taux de participation aurait encore baissé par rapport au bas historique de la dernière élection en 2008. Les chiffres seront plus complets demain, mais pour l’instant on parle de 58,2 % de participation. 60,2 % maintenant, à 1h50. Finalement, Mourani est à 14908 votes, Reeves à 14200 et Eloyan à 13086. Bizarre, ce n’est que vers la fin que Mourani a pris le dessus, comme s’il y avait des boîtes paquetées en réserve…

Enfin, le Québec débloque, en opposition au mainstream du trop grand pays. La messe est dite, je peux aller me coucher. Il est deux heures passé. La démocratie a gagné ? Mais il lui faut gagner tous les jours. La victoire de la liberté est toujours provisoire.

Publicités
One Comment leave one →
  1. 20 mai 2013 23 h 03 min

    The online loan form is always very easy to fill in as it has been simplified so that any one can understand it…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :