Skip to content

Yezi has to close her blog — Yezi doit fermer son blog

29 décembre 2010

Je me souviens que j’ai ouvert ce site, début décembre 2009, mon Starship, en l’honneur de Yezi, pour lui monter mes pensées, des textes que j’écrivais juste pour elle. Elle était en fait la seule personne autorisée à venir sur ce site. Nous étions alors passionnément amoureux et cherchions avidement à en savoir plus l’un sur l’autre.

L’éloignement est devenu plus évident au printemps 2010 et j’ai pris la décision de continuer ce site, de l’ouvrir pour d’autres, après avoir longuement songé à tout effacer…  alors que je ne savais plus si la première inspiratrice y reviendrait jamais.

Plus tard, cet été, par chance, nous avons renoué une sorte d’amitié et j’ai jumelé mon blog au sien. C’est elle la Sibylle qui chante au clair de Lune. Hier elle annonçait son dernier billet, en route pour Macao en déplacement pour son travail.

Je suis bien en peine. Je compatis à son épreuve et je crains de perdre cet aspect de nos précieux contacts. J’avais subi une véritable torture lors de mon transfert de MSN Spaces à WordPress. La présentation du blog est grandement affectée, puisque le service artistique est de bien moindre qualité. Et je me sens encore tout empêtré puisque cela prend tu temps pour apprendre les nouvelles possibilités et fonctionnalités du nouveau support.

Je crois bien qu’elle n’ira pas sur WordPress, instruite de nos malheurs, à moi et d’autres amis. Mais elle ne sait pas encore où aller pour héberger son nouvel espace. Mes amies Chinoises témoignent qu’elles n’ont plus accès à mes blogs dès lors qu’ils furent transférés sur WordPress (elles n’ont jamais eu accès à ceux sur blogspot.com).

La Chine cherche à ne pas dépendre d’un monopole de Microsoft. L’ouverture de ces espaces perso, en Chine, depuis 2005, avait donné lieu à une véritable efflorescence de milliers puis millions de sites tellement était grand le besoin d’expression, mais aussi le désir, le talent des blogueurs Chinois. C’est une large passerelle qui s’était ouverte, permettant une grande communication avec les « diables d’étrangers ».

L’obligation de passer par d’autres supports permettra vraisemblablement un contrôle plus strict. L’autorité de pose pas de tels gestes à la légère. C’est un aspects vexant des grandes manœuvres dont écopent les citoyens Chinois qui s’ouvrent sur le monde non-Chinois. Mais la Chine est un monde en soi, qui n’a jamais eu vraiment besoin de l’Occident, et le bénéfice de l’ouverture est bien sûr réciproque.

C’est l’obligation de compétition imposée par la récente histoire globalisée qui a forcé l’importation accélérée de l’esprit d’investigation scientifique propre à supporter le développement de la technique. Cela se paie par une simplification mais rigidification de la logique. La logique chinoise est plus souple et plus subtile, depuis très longtemps presque naturellement dialectique. Nous, penseurs en Occident, avons beaucoup à gagner à s’évertuer

Mais il faut comprendre qu’après les traumatismes imposé par les luttes du pouvoir communiste la culture chinoise est encore en pleine reconstruction et absorbe de plein fouet les modes, de consommation et de penser qui leur viennent de l’Occident. La littérature et la création artistique se cherchent encore, explorant les labyrinthes de la modernité. En sortant des rôles traditionnels, les Chinois, hommes et femmes, parviennent aux affres du questionnement sur l’identité et ne peuvent accepter les solutions toutes faites.

Prétendues solutions qui d’ailleurs témoignent des profonds égarements des chemins actuels, modernes et postmodernes, de la subjectivité occidentale. alors que notre civilisation, écervelée, bat de l«,aile, l’âme des élites comme du peuple est en peine et cherche des points de repères pour se reconstruire. Je fais le pari que la collaboration des civilisations est une voie essentielle de cette fondamentale reconstruction.

Je plaide pour une hybridation des cultures chinoises et occidentales. Les deux moitiés du monde, recollées, peuvent-elles faire un tout. Nous sommes l’un à l’autre déjà partie du problème et donc de la solution. La poursuite d’un développement humain sur cette planète exige une comparaison, confrontation de deux visions de l’homme, deux versions de l’humanitude. Nous avons nos points forts, ils connaissent nos points faibles.

Mais peu accoutumée à l’introspection, la psychée chinoise ne se connaît pas bien elle-même. En les développant, ils apprennent leurs points forts mais plus ils voient ce dont ils sont capables croît en eux le besoin d’autre chose, la perception encore obscure d’un manque. Parce qu’ils voient plus loin, les Chinois ne devraient pas avoir trop de difficulté à prendre le contrôle, disons majoritaire, de la planète. Cela restera un monde multipolaire, où le monde Chinois, comme le monde Indien pèsera de plus en plus lourd.

L’Occident entrera dans une longue période de reconstruction… L’Amérique, en extrême-occident, recherchera un nouvel équilibre qui passera peut-être par la tentation de d’isolationnisme. Les Américains retrouveront leur inventivité, leur créativité, quand ils cesseront de tricher. Tout vaut mieux que la guerre. Je crois…

Lorsque nous comprendrons mieux les différents apports des différentes cultures, nous pourrons, dans la collaboration intensive, mobilisée par d’énormes défis, construire une version supérieure de la civilisation, celle des Terriens, née du creuset sur cette planète et que nous exporterons vers d’autres mondes.

Quand son projet sera défini, l’humanité prendra alors pleinement conscience d’elle-même.

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 6 juillet 2013 4 h 00 min

    You are awesome! This article is a fine example of excellent informative writing. You have a wonderful gift for writing interesting informational content. Thank you.

    • 10 septembre 2013 11 h 47 min

      You are welcome. Sorry I didn’t saw your comments earlier. I neglected this site for long time, still affected by pain and stunned by lost of this love from and for Yezi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :