Skip to content

Athena square

5 septembre 2010
-(Excerpt from booklet) 5.5.2010  —

— Extase à la bibliothèque Dawson de ville Mont-Royal, sur Shanghai et Pékin, puisque je feuillette des livres de photos sur ces grandes villes de la Chine. Chine, Chine, China, oh! mon amour… Je me tiens encore au seuil de l’illumination même après une soirée et une nuit de débauche, dispersant l’énergie de sept éjaculations sur le web, pas au net sur mes extases asiatiques. Il fait beau malgré la météo : "Nébulosité croissante", à venir, peut-être. Stylo au gel sera bon pour la calligraphie. On veut penser que les sages du monde antique connaissaient mieux que nous, urbains frénétiques, les extases philosophiques. Seulement, aujourd’hui, nous pouvons rêver sur du vrai, plus de balises mettant en perspectives les étendues de l’espace et du temps. aujourd’hui nous pouvons rêver assez exactement le devenir… L’année est presque déjà à moitié envolée et je n’ai pas encore écrit mon roman, celui qui peut-être me rapprocherait de Yezi. Elle a moins le temps mais je crois qu’elle pense encore un peu à moi, de temps en temps. Beaucoup apprennent le mandarin. Je ne m’y suis pas mis assez intensivement. Il n’y a pas que ça qui l’a déçue chez moi, que je ne gagne pas ma vie, que je ne sois pas utile aux autres, que je vive ma petite vie d’égoïste mais surtout que je verse dans la vie solitaire! et y disperse, gaspille des masses d’énergie et de temps. Il me faudrait travailler bien plus, dans plusieurs directions… mais surtout dans une: la bonne… Tout de même, aujourd’hui "I feel good !" C’est déjà quelque chose. Les Grecs d’aujourd’hui n’ont pas idée de ce que fut Platon : fonctionnaires, petit-bourgeois, soi-disant intellectuels sont à mille lieues de ces lumières. Un paysan contemplatif, peut-être un vrai poète… il doit bien en rester quelques-uns!!! Ce vieux monsieur retraité, ici au square, assis à ce banc, pas top loin du mien. Il vient de loin, nos regards se sont croisés. Il apprécie au moins le temps qu’il fait, si doux, de ce beau début du mois de mai. Le plus beau toujours dans nos contrées… le mois de Marie chantait-on dans la liturgie catholique. "C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau" Eh oui, le printemps est chaud, les plantes, toute la végétation dégagée des mauvais rêves de l’hiver croît le plus vite, c’est une frénésie de vie qui nous trouve sur la route insistante du désir. Femmes, amour, beautés… J’arrête-là la nomenclature,. je ne veux pas glisser dans le vulgaire. Cela ne m’est pas difficile, au contraire! Comme pour bien des poètes et artistes qui vivent toujours très près des sens. Je ne suis pas un philosophe orthodoxe, mais philosophe quand même, je prétends. Ne me reste plus qu’à en convaincre quelques autres, si je m’en trouve l’énergie. Qu’en est-il du printemps de Beijing!? Yezi se promène en province et goûte un fabuleux printemps dans son Zhejiang natal. Il m’arrive maintenant de me dire que si je ne peux pas l’avoir, j’en aurai une autre. Il y a beaucoup d’autres femmes très bien, qui pourraient m’accepter peut-être même avec mes défauts… mais pas la paresse, le gaspillage de talent, d’énergies, la destructivité, le désespoir et la démission. Les exigences de Yezi, quoique terribles, dures, hautes, peut-être exagérées (nous n’avons après tout que cette vie fragile et courte), demeurent comme un gigantesque point de repère dans ma vie. C’est un soleil qui me guide ou la lune que je désire, qui me fait rêver. Il y a ces deux faces en elle, de lumière et d’ombre, mais avec une préférence apollinienne, maîtrisée. Je ne ferme pas les discussions. Elle semble, pour le moment, avoir fermé la nôtre.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :